Ça bouge, ça bouge.
Un peu de tous les côtés,
notamment chez ce garçon.

Encore une fois je ne sais pas
si beaucoup d'auteurs concernés
par les problèmes de cotisations
fréquentent ce blog et je suis
conscient que le reste de l'humanité
s'en fout un peu, mais je me sens
obligé d'en parler parce que je n'ai
AUCUNE ENVIE de banquer une fortune
en 2016 pour une hypothétique retraite
dont je me fous royalement.

Merci de votre compréhension.